2 min
2 min

Comment l’armée américaine a “hacké” la propagande de Daesh

Les États-Unis avaient déjà officiellement reconnu avoir ajouté l’arme informatique à leur arsenal, mais de nouveaux documents jusqu’ici classés secret défense sont les plus détaillés jamais publiés sur l’opération contre l’organisation État islamique.

Le général Paul Nakasone, chef du commandement américain pour l’attaque et la défense informatiques (Cybercom).

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×