2 min
2 min

La justice européenne dit “non” à la collecte massive de données de connexion par les États

En 2016, la Cour de justice de l’Union européenne avait déjà jugé que les États membres ne pouvaient imposer aux fournisseurs une “obligation généralisée et indifférenciée” de collecte et de conservation des données relatives au trafic et des données de localisation.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×