4 min
4 min

Le Conseil d’État ne débranche finalement pas le Health Data Hub

Saisi par une vingtaine de requérants, le Conseil d’État n’a, en fin de compte, pas ordonné la suspension de la plate-forme nationale des données de santé, tout en reconnaissant qu’une atteinte aux données personnelles n’était pas à exclure. La Commission nationale de l’informatique et des libertés avait pourtant demandé de retirer l’hébergement des données de santé des Français au géant américain Microsoft, auquel s’applique le droit extraterritorial américain. 

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×