3 min
3 min

Le nouveau Premier ministre algérien crée la polémique en supprimant une inspection générale

Le nouveau chef du gouvernement algérien, Ahmed Ouyahia, vient d’abroger un décret de son prédécesseur portant mise en place d’une inspection générale au sein de l’administration du Premier ministre. Cette instance avait pour objectif de vérifier l’application de la réglementation régissant le fonctionnement les services de l’État et l’utilisation des financements publics.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×