4 min
4 min

Le recrutement des directeurs d’administration centrale s’est peu ouvert depuis un an (3/3)

Alors que le candidat Macron avait promis, durant sa campagne, de recruter au moins un quart des directeurs d’administration centrale en dehors de la fonction publique, les six premiers mois de son mandat de Président témoignent d’un classicisme certain. Troisième et dernier volet de notre enquête sur le spoils system version Macron.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×