2 min
2 min

Les eurodéputés réclament le départ de Martin Selmayr

Le Parlement européen a adopté à 71 % une résolution demandant la tête du secrétaire général de la Commission européenne. L’ancien chef de cabinet du Président Juncker avait connu une promotion éclair en février dernier. Il devrait rester en poste car l’avis du Parlement n’est que consultatif et la Commission soutient coûte que coûte que la procédure s’est déroulée dans les règles de l’art. Mais sera-t-il sur un siège éjectable après les élections européennes de mai 2019 ?

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×