Club Performance publique

Partager

Orange, dans toutes ses actions, qu’elles soient nationales, locales ou sociales, est un partenaire actif du processus de transformation, de modernisation et de réforme de l’État. Ainsi Orange innove chaque jour dans de nombreux domaines pour répondre aux défis que doivent relever les acteurs publics dans leurs missions.

2 min

L’innovation en débat à la Paris Healthcare Week

Les intervenants des conférences organisées sur le stand d’Orange Healthcare ont témoigné d’un besoin d’accompagnement et d’innovation pour porter la mutation numérique du monde de la santé.

Doper l’innovation et accompagner les équipes médicales. Tel est le double préalable à l’accélération de la transformation digitale dans le monde de la santé relevé par les décideurs et les experts de la Paris Healthcare Week 2018, qui sont intervenus lors des conférences et des échanges organisées sur le stand d’Orange Healthcare. Acteurs publics TV a donné la parole à certains de ces spécialistes en première ligne dans le management et l’équipement des établissements de santé. « Le monde médical est fortement bouleversé par les évolutions technologiques, a relevé le directeur général des hôpitaux de Créteil et Villeneuve-Saint-Georges. Les professionnels doivent assumer des consultations plus nombreuses et plus complexes. La dureté de leur quotidien les empêche souvent de se consacrer
à l’innovation. »

Top management

« Le secteur de la santé est l’un de ceux où la transformation digitale est la plus lente », abonde le directeur général d’Orange Healthcare, Élie Lobel. Certes, poursuit-il, voilà bien un domaine « éminemment complexe », qui plus est soumis à de fortes tensions budgétaires alors que l’exigence d’une offre de soins de qualité est forte. Mais certainement est-ce aussi du fait d’investissements plus limités que chez nos voisins européens : moins de 2 % des budgets des établissements contre près de 3 % ailleurs. « Le numérique est appréhendé comme un investissement dans de nombreux pays et non comme une simple question de coûts », prolonge Renaud Luparia, cofondateur d’Enovacom, un éditeur de logiciels qui accompagne quelque 1 500 structures de santé.

L’état d’esprit et la volonté de porter l’innovation numérique sont essentiels, à écouter le docteur Didier Mennecier, directeur des systèmes d’information et du numérique au service de santé des armées, à la manœuvre pour instaurer en 2019 un parcours de santé numérique complet du militaire. « L’incarnation au plus haut niveau du management permet de diffuser la culture digitale et d’embarquer ensuite les équipes dans cette transformation », témoigne-t-il. Le temps où il fallait des heures et des heures pour recevoir depuis Kaboul des images médicales paraît révolu à l’heure de la téléconsultation et de la télé-expertise.

Mais attention, prévient Véronique Chirié, directrice du « Tasda » – pour Technopole Alpes santé à domicile et autonomie : la course de haies n’est pas aisée. Le cahier de liaison médical numérique dont elle pilote la mise en œuvre dans son territoire suppose par exemple, pour se généraliser, une interface avec les systèmes d’information des agences régionales de santé (ARS), alors que chacune d’elles semble disposer d’une interface distincte. Et les acteurs de terrain, qui concrètement alimentent ce cahier numérique visant à maintenir à domicile des personnes en situation de handicap ou de dépendance, sont nombreux et pour certains peu suffisamment formés, voire peu familiers des questions digitales. Car au-delà des grands principes, c’est avant tout sur le terrain que se joue concrètement la transformation numérique du monde de la santé.

Revoir les interveiws de la journée: 

Élie Lobel, directeur général d’Orange Healthcare - https://bit.ly/2K26oTf

Véronique Chirié, directrice du Technopole Alpes santé à domicile et autonomie (Tasda) - https://bit.ly/2tqSCCJ

Renaud Luparia, cofondateur de l’éditeur de logiciels Enovacom - https://bit.ly/2K4ucWw

Didier Mennecier, directeur des systèmes d’information au service de santé des armées - https://bit.ly/2MbMshg

Stéphane Pardoux, directeur général des hôpitaux de Créteil et de Villeneuve-Saint-Georges - https://bit.ly/2yFGvqY

 

 

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×