5 min
5 min

“Ministères et territoires sont en demande de solutions comportementales”

La crise a eu un effet accélérateur pour les sciences comportementales, observent Stéphan Giraud et Mariam Chammat, chefs de projets “sciences comportementales” à la direction interministérielle de la transformation publique (DITP), même si la méthode scientifique et ses implications doivent être réaffirmées. Ils détaillent la feuille de route des prochains mois : les partenariats ministériels, la simplification et l’acculturation.

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×