4 min
4 min

Jean-François Kerléo : “Pour une plus grande reconnaissance et transparence des cabinets ministériels”

Pour le professeur des universités en droit public et directeur scientifique de l’Observatoire de l’éthique publique, Jean-François Kerléo, "l’écart très important entre le gouvernement politique et le gouvernement technique (celui des cabinets et de l’administration) laisse parfois supposer que la Constitution ne régit plus les lieux réels du pouvoir".

Poursuivez

votre lecture !

Consultez gratuitement les actualités de ce jour

Accédez à toutes les actualités et nominations

Abonnez-vous

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×