Club de la Performance publique

Partager

Orange, dans toutes ses actions, qu’elles soient nationales, locales ou sociales, est un partenaire actif du processus de transformation, de modernisation et de réforme de l’État. Ainsi Orange innove chaque jour dans de nombreux domaines pour répondre aux défis que doivent relever les acteurs publics dans leurs missions.

2 min

Le numérique au service de la transition écologique

« Devenir la première grande économie décarbonée européenne en atteignant la neutralité carbone en 2050. » 
C’est par ces termes que sont introduites les priorités du plan France Relance mis en place par le gouvernement, avec notamment des investissements conséquents pour la rénovation énergétique des bâtiments publics.

Orange répond aux demandes du « décret tertiaire » pour réduire votre empreinte carbone

En France, le dispositif Éco-énergie s’appliquera à tous dès septembre 2021. Il est défini par le « décret tertiaire » de la loi Elan, qui vise à diminuer les consommations énergétiques des bâtiments de 40 % en 2030 et jusqu’à 60 % en 2050. C’est aussi une excellente opportunité de réduire sa facture énergétique et son empreinte carbone. 
Pour atteindre cet objectif, le numérique est un vrai levier. Orange, en tant que partenaire numérique des territoires, engagé dans la transition énergétique, a déployé une gamme de solutions pour y répondre. Elles permettent, entre autres, de cartographier un patrimoine immobilier et de récupérer l’historique des factures d’énergies, d’assurer le suivi des consommations par sources d’énergie, d’identifier les objectifs à atteindre, de télétransmettre les données sur la plate-forme Operat de l’Ademe, d’optimiser les puissances souscrites ou encore d’identifier les dysfonctionnements et d’alerter. Si l’on considère la facture d’énergie annuelle d’un bâtiment de bureau dont la consommation électrique serait de 500 MWh par an, celle-ci s’élève à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Moins de 2 % du montant de cette facture suffiront à financer le dispositif proposé avec un retour sur investissement de plus de 10 % d’économie selon l’état initial du bâtiment, économies issues d’une meilleure gestion et d’une influence vertueuse sur les comportements.

Des bâtiments intelligents pour répondre aux enjeux énergétiques

Portée par la législation et une volonté affirmée des entreprises, la gestion intelligente des bâtiments devient une composante à part entière de la responsabilité sociétale des entreprises et des acteurs publics. L’objectif est clair : utiliser au mieux les ressources tout en assurant le confort des occupants et usagers. L’installation de capteurs connectés dans un bâtiment permettra, par exemple, d’analyser et de piloter la consommation énergétique en fonction de l’occupation et des usages, combinant intérêts environnementaux et économiques. De nombreuses infrastructures sont ainsi concernées : bureaux, entrepôts, salles de sport, médiathèques, salles de réunion, salles de loisir, théâtres, ¬cinémas, hôpitaux, etc. 
Orange peut prendre en charge l’ensemble d’un parc client sur une même plate-forme pour un suivi centralisé. Dans un cas concret, le responsable immobilier du projet associe le service digital d’Orange avec une prestation conseil d’un énergéticien pour réaliser un diagnostic de performance énergétique ou élaborer un plan de réduction de consommation. Bien que ce dispositif soit conçu comme une contrainte réglementaire, de nombreux acteurs du secteur public comme du privé le perçoivent positivement, aligné avec leur volonté d’une plus grande responsabilité environnementale : sans doute une explication à l’explosion des demandes.

Afficher plus d'articles

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×