2 min
2 min

Réserves sur le projet de partage des données entre l’Europe et la Corée du Sud

Le Comité européen de protection des données (CEPD) met en garde la Commission européenne contre l’absence de restrictions sur l’accès aux données à des fins de sécurité nationale. Il observe également que le cadre réglementaire sud-coréen manque de clarté sur plusieurs points.

La présidente du Comité européen de protection des données, Andrea Jelinek.

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×