Mounir Mahjoubi : “Même si l’application de « tracking » n’attire que 20 % de la population, cela suffit pour avoir de l’impact”

Dans une interview à Acteurs publics, le député LREM de Paris et ancien secrétaire d’État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, revient sur les multiples enjeux techniques posés par l’application de tracking que se prépare à lancer le gouvernement. “Nous avons des incertitudes et ce sera une première”, convient-il, mais il estime qu’il faut essayer. Le parlementaire aborde aussi la question de la fracture numérique, que le confinement exacerbe, particulièrement en matière d’éducation.

 

Retrouvez ci-dessous nos articles évoqués dans cette émission :

 

Une application de “tracking” pilotée par l’Inria en lien avec des travaux européens

L’efficacité d’une application mobile de “tracking” dépendra de la participation du plus grand nombre

Dans l’éducation nationale, un accès inégal aux plates-formes numériques

La doctrine de l’État sur les outils numériques chamboulée par le confinement

Partager cet article

Autres épisodes de l'émission

13h07 | lundi 27 avril 2020

Gestion de la crise dans la fonction publique : interview exclusive d’Olivier Dussopt

Toutes les émissions

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×