Henri Verdier : “Ce sommet sera réussi si une petite musique française s’installe”

Pour Henri Verdier, directeur interministériel du numérique et du système d’information et de communication de l’État (Dinsic), le sommet du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO) de Paris, qui se tient du 7 au 9 décembre, sera réussi “si une petite musique française s’installe, une inflexion vers du concret, du logiciel, des coopérations renforcées”. Ce sommet sera celui de “l’élargissement” avec l’adhésion de pays de la francophonie et de l’Allemagne, mais aussi de “l’approfondissement”, car va naître sous la présidence française le partenariat des collectivités locales.

Partager cet article

Afficher plus d'émissions

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×