1 min
1 min

La reconnaissance faciale chinoise dans le collimateur des États-Unis

Le ministère américain du Trésor a sanctionné la société chinois SenseTime, spécialiste de la reconnaissance faciale, accusée de servir la surveillance policière au Xinjiang.

L’entreprise chinoise SenseTime a annoncé le report de son introduction à la Bourse de Hong Kong.

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×