Partager

2 min
2 min

Vaccination, télétravail, gestes barrières… Les dernières consignes pour la fonction publique

La direction générale de l’administration et de la fonction publique vient de remettre à jour sa foire aux questions relative à la gestion du Covid-19 dans la fonction publique. L’occasion de préciser les modalités d’application, dans le secteur public, des dernières mesures sanitaires annoncées pour faire face à la cinquième vague épidémique ou encore de l’élargissement de la dose de rappel.

Les mises à jour ne se comptent désormais plus. La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) vient de nouveau d’actualiser sa foire aux questions relative à la gestion du Covid-19 dans la fonction publique d’État. Cette nouvelle version, qui sera déclinée dans les autres versants, tient donc compte des dernières mesures sanitaires décidées par l’exécutif pour faire face à la cinquième vague épidémique. 

Cette foire aux questions fait référence à l’élargissement de la dose de rappel de vaccin et invite de nouveau les employeurs publics à faciliter la vaccination des agents publics notamment pour ce rappel vaccinal. Un rappel qui va devenir progressivement indispensable pour continuer à bénéficier d’un passe sanitaire valide (à compter du 15 décembre pour les plus de 65 ans et à compter du 15 janvier pour tous les autres adultes).

Autorisations d’absence

À titre d’exemple, les agents publics pourront bénéficier d’autorisations spéciales d’absence (ASA) pour se faire injecter leur dose de rappel. L’octroi de telles autorisations d’absence était déjà possible pour les agents débutant leur schéma vaccinal. 

La nouvelle foire aux questions met surtout l’accent sur les mesures “générales” de prévention à mettre en place au sein des services. “Dans le contexte actuel de reprise épidémique, l’organisation d’un échange dans le cadre du dialogue social de proximité sur la mise en place ou le renforcement des mesures sanitaires est d’autant plus essentielle”, y explique la DGAFP. 

Comme annoncé par le Premier ministre, Jean Castex, lundi 7 décembre, les employeurs publics sont invités à favoriser la mise en œuvre du télétravail. La DGAFP indique ainsi qu’il “convient de faire tout l’usage possible des stipulations” de l’accord sur le télétravail dans la fonction publique signé en juillet dernier. Avec comme “cible” trois jours de télétravail par semaine dans la fonction publique d’État. 

La direction appelle également à renforcer les gestes barrières au sein des administrations. Les employeurs sont notamment invités à procéder à une “désinfection renforcée” des postes de travail. Ces employeurs sont aussi incités à “organiser un lissage des horaires de départ et d’arrivée afin de limiter les brassages de population dans les transports en commun et sur le lieu de travail”. Il est, entre autres, demandé “d’aérer les pièces régulièrement” et “vivement recommandé” d’installer des capteurs de CO2 dans les locaux professionnels tout “en assurant la sensibilisation des agents à leur utilisation”.

Les réunions en audio ou visioconférence doivent être de nouveau “privilégiées”, ajoute la DGAFP. Les moments de convivialité réunissant les agents publics en présentiel dans le cadre professionnel sont quant à eux désormais suspendus. 

La foire aux questions acte enfin le retour des restrictions au sein des restaurants administratifs. Il est désormais demandé de “respecter une distanciation d’1 mètre entre convives dans les files d’attente et pour tout déplacement au sein du restaurant, en portant dans les deux cas le masque”, mais aussi de “laisser une distance de 2 mètres entre chaque convive, dès lors que le port du masque ne peut être assuré au moment de la restauration, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique”.  

Les dernières actualités

Partager cet article

Club des acteurs publics

Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×